TPMP : un candidat des Anges pousse un coup de gueule sur l’affaire

Il y a 2 semaines 36

Trop, c’est trop pour Raphaël Pépin. Invité dans "Touche pas à mon poste" pour revenir sur l’altercation entre Joé Bédier, le maire de Saint-André (île de La Réunion) et certains candidats de l’émission "Les vacances des Anges", le jeune homme a poussé un coup de gueule, ce mardi 12 janvier 2021. Lassé de voir que les candidats de télé-réalité sont stigmatisés, celui qui devait participer au programme de NRJ 12 a donné sa version des faits sur le plateau de Cyril Hanouna. "J'ai regardé TPMP hier (le 11 janvier, ndlr). J'entends la question posée par Géraldine Maillet : 'Est-ce qu'ils avaient pris de la drogue et de l'alcool ?’", a-t-il commencé par déplorer.

Avant de poursuivre : "Le problème de la télé-réalité aujourd'hui, c'est qu'on est stigmatisé, on est vraiment mis dans une case. On se dit que les candidats de télé-réalité sont violents, camés, alcooliques...(...) Moi hier, ce que j'ai vu derrière mon écran, c'était de l'acharnement. Quasi tout le monde, autour de cette table, a émis un jugement". Rappelant avoir accepté l’invitation de Cyril Hanouna "pour essayer d’être le plus juste possible”, le jeune homme a estimé que les images de l’altercation entre ces camarades de tournage et le maire de l’île n’étaient pas "assez claires" pour pouvoir accuser Ricardo et Nehuda, les deux candidats qui seraient impliqués dans cette bagarre. 

Ricardo et Nehuda "meurtris" par l'affaire des "Anges de la télé-réalité"

"Sur les vidéos que vous nous montrez, aujourd’hui je vois deux candidats de télé-réalité. Je vois la femme de Ricardo qui est tout à droite bouger et je vois deux candidats de télé-réalité ne pas bouger justement. Et je vois des gens que je ne connais pas, en train de frapper (…). À aucun moment, je vois trois candidats de télé-réalité baraqué en train de taper sur qui que ce soit", a-t-il analysé. Toujours selon lui Ricardo et Nehuda "sont attristés". Précisant qu’ils "sortent d’affaires" qui "ont été réglées par la justice", il a déplore qu’ "aujourd’hui, on les remette dans une affaire pour laquelle ils n’ont pas demandé d’y être et, évidemment, ils sont meurtris".

Raphaël Pépin, candidat des Anges, donne sa version des faits après l'affaire de l'agression d'un maire à la Réunion #TPMP pic.twitter.com/64yo1M6ejz

TPMP (@TPMP) January 12, 2021

Par C.F.

Lire la Suite de l'Article