Les Anges à la Réunion : Ricardo blessé à la tête, le fils du maire à l'origine de l'altercation ?

Il y a 2 semaines 50

Nouvelles révélations sur cette sombre affaire, Raphaël Pépin et l'équipe de "Touche pas à mon poste", ont dévoilé une vidéo et des informations méconnues jusqu'ici le 12 janvier 2021.

Il avait juré de dire la vérité. Raphaël Pépin, candidat emblématique des Anges de la télé-réalité a choisi de faire des révélations sur le scandale des Anges à l'île de la Réunion. Des chroniqueurs qui étaient autour de la table ont aussi apporté des précisions.

Avant que Raphaël Pépin ne prenne la parole, une vidéo de l'altercation a été dévoilée dans l'émission. "Sur la video, je vois Nehuda, Ricardo et deux candidats qui ne bougent pas. Je vois aussi des gens que je ne connais pas frapper quelqu'un. Je ne vois pas trois candidats de télé-réalité baraqués frapper sur qui que ce soit", a tout de suite expliqué le jeune homme.

Puis, il a expliqué ce qu'il s'est passé. Non, cette histoire n'a rien à voir avec le fait que Ricardo et Nehuda auraient refusé que le maire et sa femme prennent une photo. "Ce n'est pas vrai, la jeune femme qui fait partie de la production et qui fait 1,50 mètre a demandé au maire, sans savoir qui il était, de ne pas faire fuiter les photos et videos pour garder au maximum le secret sur le tournage. Il lui aurait répondu : 'On fait ce qu'on veut, tu n'es pas chez toi. Si on le veut on diffuse.' Nehuda est alors arrivée et a dit que ce n'est pas comme ça qu'on parle à une femme et ça a enchaîné avec des noms d'oiseaux", a-t-il raconté.

Puis, Raphaël Pépin a expliqué que Ricardo et Nehuda sont "attristés" et "meurtris" par cette affaire.

Un chroniqueur de l'équipe a alors révélé que Joé Bédier, le maire de Saint-Andrée, était contre le tournage des Anges sur l'île de la Réunion et qu'il existe une "guerre" entre lui et le préfet qui a donné son accord pour le tournage. Puis, autre information d'un membre de l'équipe de Cyril Hanouna : la production chercherait à "annuler l'annulation du tournage" car ils perdraient "500 000 euros".

Benjamin Castaldi a aussi annoncé que "c'est monté dans les tours" à cause du fils du maire et de ses amis. C'est lui qui aurait porté le premier coup et Ricardo aurait pris une chaise sur la tête.

Rappel des faits et différentes versions

L'altercation a eu lieu au restaurant de l'hôtel Le Créolia. Joé Bédier, le maire de Saint-Andrée et certains de ses proches ont été interpellés par la nounou des Anges qui aurait demandé de ne prendre aucune photo ou vidéo des candidats. Le ton est vite monté entre certains Anges et la famille de l'élu. "Une femme hystérique est venue à notre table et a dit à ma femme : 'Vous avez pris des photos ce n'est pas normal.' Je pensais qu'elle plaisantait, pas du tout. Ma femme a fini au sol avec des bonhommes baraqués sur elle. Moi j'ai pris des coups, je pensais que je n'allais pas m'en sortir", a raconté Joé Bédier. C'est notamment Ricardo et Nehuda qui sont concernés par cette altercation. Les jeunes parents et la nounou ont dû rapidement quitter l'île. Ils ont été exclus du tournage. Celui-ci a d'ailleurs été annulé et n'aurait pas lieu à la Réunion.

Selon Benjamin Ulm, un proche de Nehuda qui est également un ex-candidat des Anges, ce serait "le maire et son fils ont commencé à s'embrouiller avec Nehuda". "De là, Ricardo vient la défendre, c'est logique. Surtout que ce sont deux hommes qui sont sur sa femme. Donc il veut juste les séparer et de là il y a un groupe de personnes qui se met à lui sauter dessus et à le ruer de coups. À un moment donné, il faut aussi revoir les versions !", a-t-il ajouté sur Instagram.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook

Lire la Suite de l'Article