Karine Le Marchand : Jean-Michel Maire revient sur l'affaire de la clinique parisienne (Exclu vidéo)

Il y a 2 semaines 31

Le 16 décembre dernier, dans "Touche pas à mon poste" sur C8, Jean-Michel Maire s'en était pris à Karine Le Marchand, l'accusant d'avoir fait une scène dans une célèbre clinique du 8e arrondissement de Paris. "Comme tous les VIP, la direction de la clinique lui avait offert une réduction substantielle, une promotion de 30% à peu près... Elle fait ses soins et au moment de partir, elle dit : 'Non, je suis Karine Le Marchand, je ne vais certainement pas payer. Voyez ça avec la patronne !" révélait-il. Et de poursuivre : "Je trouve ça incroyable ! Je le dis parce que je n'aime pas, ce ne sont pas des manières (...) On ne se barre pas sans payer".

Au lendemain de cette révélation, Karine Le Marchand avait réagi sur sa page Instagram en publiant un communiqué rédigé par Tracy Cohen Sayag, la directrice de la clinique des Champs-Elysées. "Chère Karine. Je suis atterrée par ce bad buzz ridicule dont Jean-Michel Maire est à l'origine dans ses propos. D'autant plus qu'il n'est pas venu dans notre établissement depuis plus d'un an, et surtout dans la mesure où ce qu'il atteste est totalement faux. Je suis désolée de toute cette histoire, merci pour ta fidélité et pour ton amitié", a-t-elle écrit. En légende de sa publication, l'animatrice n'a pas mâché ses mots à l'encontre des propos tenus par Jean-Michel Maire à son sujet, les qualifiant de "mensonges". Et de poursuivre : "Harcèlement... No comment". M6 a soutenu l'animatrice via un communiqué relayé par ses soins.

"Je ne voulais pas lui faire du mal"

En exclusivité, Jacques Sanchez a reçu Jean-Michel Maire dans son émission "Face aux médias" diffusée sur Non Stop People. Un entretien pendant lequel le chroniqueur de "Touche pas à mon poste" a accepté de revenir sur son différend avec Karine Le Marchand. "Est-elle vraiment partie sans payer ?" lui demande l'animateur dans un extrait que nous vous dévoilons en exclusivité. "Bien sûr. Ce qui me fait assez marrer, c'est qu'ils veulent porter plainte (...) pour harcèlement, mais pas pour diffamation. Je préférerais qu'ils m'attaquent pour diffamation parce que là, du coup, je pourrais apporter les preuves que c'est vrai. Là, ça me ferait plus marrer", répond-il.

Après avoir assuré qu'il n'a "absolument rien" contre l'animatrice de M6, Jean-Michel Maire poursuit : "Je n'ai pas dit quel soin elle avait reçu (...) Après, qu'elle m'attaque si elle veut pour diffamation, on verra qui gagnera. Je ne voulais pas lui faire du mal. Je trouve que quand on se donne un peu comme un modèle, jusqu'au bout, il faut avoir le c*l propre, autrement, c'est pas cool", lâche-t-il.

Confidences exclusives. Ne pas reprendre sans citer "Face aux médias" sur Non Stop People.

Retrouvez "Face aux médias" - l'émission présentée par Jacques Sanchez - ce mercredi 13 janvier à 18h15 sur Non Stop People.

Par Non Stop People TV

Lire la Suite de l'Article