Confondu avec un sosie, Chuck Norris dément avoir participé à l'invasion du Capitole

Il y a 2 semaines 38
Paris Match | Publié le 13/01/2021 à 12h16 |Mis à jour le 13/01/2021 à 12h19 Chuck Norris en 2018.

Chuck Norris en 2018. Ricardo Maldonado Rozo/EF/SIPA

Après des jours de rumeurs, l'agent de Chuck Norris a démenti que l'acteur figurait parmi les manifestants pro-Trump qui ont envahi le Capitole. 

Des clichés qui ont dupé un bon nombre d'internautes. Le 6 janvier, les réseaux sociaux ont été inondés de photos montrant l'invasion du Capitole de Washington par des partisans de Donald Trump. Après l'émotion suscitée par cette assaut dans le temple de la démocratie américaine, les autorités ont lancé une chasse aux participants à cette émeute, qui a fait cinq morts dont un policier, en étudiant notamment les clichés diffusés largement par les manifestants sur la Toile. Sur quelques uns d'entre eux, on peut voir des personnes présentes au Capitole prendre la pose avec un homme qui ressemble à s'y méprendre à Chuck Norris. Même barbe, même couleur de cheveux, de nombreux internautes ont relayé la photo en pensant qu'il s'agissait de l'acteur de «Walker, Texas Ranger» et qu'il avait pris part au mouvement.

Saw this on my Facebook today. Chuck Norris was in DC proudly supporting Maga and Trump pic.twitter.com/KN40VrR7FJ

— scout (@scoutejwampler) January 6, 2021

A lire aussi : Qui sont les émeutiers du Capitole ?

"Chuck est resté dans son ranch au Texas"

Cette méprise a poussé la star hollywoodienne, qui n'a jamais caché avoir voté pour Donald Trump, à réagir par la voix de son agent, Erik Kritzer. «Ce n'est pas Chuck Norris», a-t-il fait savoir à l'agence Associated Press mardi. «Chuck est resté dans son ranch au Texas avec sa famille», a-t-il ajouté, reconnaissant que la ressemblance entre l'acteur et son sosie était flagrante. «Mais Chuck est bien plus beau», a-t-il conclu avec humour.

Les autorités judiciaires ont déjà identifié 170 suspects des violences au Capitole et anticipent des «centaines» d'inculpations sur les mois à venir, a indiqué mardi un haut-responsable du ministère de la Justice, cité par l'AFP. 70 personnes ont déjà été inculpées, dont certaines figures du mouvement comme Jake Angeli, connu pour sa coiffe de bison, qui avait lui était comparé à...Jamiroquai.

Toute reproduction interdite

Lire la Suite de l'Article